création

Le Furoshiki

sacsfuro

J’ai découvert le furoshiki à la Japan Expo de Bruxelles il y a quelques jours.

Sur le stand de AOI créations, il y avait un magnifique sac en tissu tout simple avec une anse en cuir, et lorsque j’ai demandé des informations au vendeur, il m’a dit qu’à la base c’était un sac qui servait à transporter les bento (il est beau lui hein?), mais qu’on pouvait très bien s’en servir comme sac à main. Il m’a présenté quelques tissus et deux modèles de anse, et j’ai opté pour cette combinaison. 🙂 J’ai toujours eu un penchant pour les gros motifs et je suis d’ailleurs très contente que cette saison la tendance fleur bleue laisse place à celle des grosses fleurs de chez mémé. (c’est pas moi qui l’ai dit hein ça va rho)

IMG_7533

 Enfin voilà, je suis repartie avec ce furoshiki sans vraiment savoir à quoi m’attendre… bah oui parce-qu’en rentrant chez moi, j’avais réussi à réaliser deux modèles de sac (dans la voiture), mais en me renseignant sur Internet, je me suis rendue compte qu’il y avait beaucoup plus de possibilités d’utiliser mon furoshiki d’amuuuur! Ô joie!

Il y a donc plusieurs possibilités de sacs à réaliser, mais on peut également l’utiliser pour envelopper des livres, son pique-nique, des bouteilles aussi. Bref, toute la technique réside dans le noeud… c’est vraiment très simple une fois qu’on a compris le truc!

Dans la suite de l’article, je montre comment “plier” les deux sacs de bases avec un furoshiki.  J’espère que mes images seront assez claires, sinon je vous inviterai à aller explorer ma sélection vidéo à la fin de l’article… 🙂 (genre je me décharge en cas d’EPIC FAIIIIL) (si si vous avez bien compris)

Et ce qui est chouette, c’est qu’on peut se la jouer furoshiki avec n’importe quel foulard qu’on a dans notre placard! C’est cool quand même non?

Des bisous!

///

SAC NUMERO 1: The basique one (yeah bébé!)

pagefuroshiki1

pagefuroshiki2

Perso je le porte comme sur l’image au début de l’article, avec le pli visible sur le devant, je trouve ça plus joli! Mais vous pouvez aussi le porter avec les plis des noeuds sur les côtés et une face “lisse”.  🙂

Pour les explications:

1 à 4. Pliez le tissu sur l’envers pour former un triangle. Faites un premier noeud avec un des coins du triangle. Le tissu utilisé pour le noeud doit être aussi grand que la longueur entre le tissu du noeud et le sommet principal du triangle.

Faites la même chose de l’autre côté du triangle.

5. Vérifiez que les bouts de tissus qui sortent des noeuds soient égaux pour ne pas “déséquilibrer” le sac.

6. Retournez le sac. (les noeuds doivent être à l’intérieur)

7 à 10. Si vous avez une anse, vous pouvez l’accrocher au sac, autrement, joignez le sac en faisant un noeud simplement.

SAC N°2:  le sac à main

C’est exactement la même chose  pour le sac N°1 jusqu’à l’étape 6.

PAGESAC2

7 à 9.  Prenez les deux anses du sac et formez un noeud.

10.  Accrochez les deux nouvelles anses à la anse à cuir (voir sac 1) ou faites un noeud.

T.A.D.A

///

Pour des explications en vidéos, vous pouvez aller voir ces vidéos:

– Kakefuda Kyoto (une petite boutique de furoshiki à Kyoto)

– Un super tuto un peu clownesque!  pour savoir comment plier un furoshiki avec des anses (très estival tout ça.. hum… vivement!)

– Un tuto Made in Japan!

///

Advertisements

Mes petits Poscas

IMG_6461

(Houla, pas contents les deux là!)

Les Poscas de Uni…  découverte via mon amoureux qui les utilisaient dans son jeune temps avec ses copains. 🙂

J’ai été sur leur site récemment, et je me suis rendue compte qu’on pouvait en faire des utilisations très variées (voir la rubrique “Ateliers Créatifs” avec plein de pdf et tout ça houlala).

Pour ma part, j’ai tenté le pochoir sur tissu avec (voir mon article sur Stencil 201, le bouquin de pochoirs génial que mon frère m’a offert!), et ça fonctionne très bien! (même après lavage, les motifs tiennent!). Je trouve que c’est une excellente alternative à toutes les peintures en pot que l’on peut trouver ailleurs.

Pour choisir son Posca, il faut connaître l’utilisation que l’on va en faire, car il en existe avec des grosseurs de mine différentes. Je vous en montre plusieurs:

IMG_6472

(de gauche à droite du plus gros au plus fin… une sorte de famille Dalton en somme…)

En ce qui concerne mes pochoirs sur tissu, j’avais (malheureusement) commencé par des Poscas avec une grosse mine, et puis au final je me suis retrouvée avec un espèce de barbouillis baveux qui a gâché tout ce que j’avais commencé! Je vous conseille donc (si vous êtes plus malins que moi vous l’aurez peut-être compris direc’!) une mine très fine pour faire du pochoir sur tissu… 🙂

Au niveau des couleurs, la gamme est très étendue, il y en a même des or et des argent.  Je compte m’en racheter d’autres car comme vous le voyez je n’en ai encore que très peu… 🙂 Pour voir la gamme de couleurs, c’est ici que ça se passe! CLIQUETTE!

Amusez-vous!

DES BISOUS!

ps: pour les lillois, on peut en pécho au Furet du Nord (izi!)

Stencil 201

Image

Stencil signifie “pochoir” en anglais. Voici un livre que j’aime beaucoup et qui m’a été offert par mon frangin. Pour le coup, il a vu juste dans ce qui me plaisait!

Stencil 201 de Ed Roth, aux éditions Chronicle Books est un livre de pochoirs (en anglais, j’ai essayé de savoir si il était dispo en français sur Internet mais apparemment non car je n’ai rien trouvé à ce sujet). Il contient 25 pochoirs et une série d’idées illustrées à réaliser. 

Image

Les pochoirs sont assez grands ce qui est pratique pour en faire sur de gros objets, et ils sont très originaux, un peu “street” si je puis dire. Le livre propose des polices, des dessins, des contours mais aussi des motifs pleins. C’est très varié, et je trouve que c’est vraiment agréable de créer avec.

Voilà, pour les gens de Compiègne, mon frère l’avait acheté à la boutique de fringues et déco Heitiki (bon il ne doit plus y être mais bon cette boutique est géniale et ils ont toujours plein de supers bouquins dans le genre donc allez voir! Et aussi ils ont un blog!), pour les autres, vous pouvez le trouver sur Amazone notamment, et ailleurs aussi j’imagine! (ahah, très constructive cette fin de phrase j’avoue)

Pour finir, voici une petite vidéo postée sur la chaîne de Chronicle Books à propos du livre. Très rigolote! 🙂

Des bisous!

 

ps: les petits artoys jaunes que vous voyez sur les photos sont des petits Kiiro! 🙂