DIY

(Art) Toyzz

pageartoys

Je vous parle aujourd’hui de Art toys, après la cession photo de la semaine dernière. Si vous suivez un petit peu mes péripéties vous aurez peut-être remarqué que je poste régulièrement des photographies peuplées parfois de petits personnages en tout genre… alors voilà je me lance, je consacre un article à ce sujet.

Mon copain est un grand fan de ces figurines qui sont en fait les créations de designers, grapheurs et autres street artists en tout genre. C’est avec lui que j’ai découvert cet univers, car pour moi jusqu’alors, le monde des figurines se limitait à l’exemple que j’avais eu par mon père: la figurine de maquette de reconstitution de bataille. (plus glam’ tu meurs!)

D’où viennent les Art Toys, aussi appelés designer toys? Il s’agit d’un mouvement apparu à la fin des 90’s au Japon mais également dans des villes telles que Hong Kong. Ce mouvement a d’abord été promu par différents artistes: dans les principales sources que j’ai consultées sont souvent cités Michael Lau, Futura 2000 ou James Jarvis.  Grâce à ces artistes, le Art Toy passe progressivement du statut de figurine à celui d’objet d’art (et de collection).

michael-lau-nike

(Michael Lau, Collection Nike Pro Athlete)

Harvey and Jubbs by James Jarvis

(Harvey&Jubbs, James Jarvis/Amos Toys)

Quelles sont les particularités de ces objets? Les Art Toys ont un intérêt purement décoratif et ne peuvent pas être utilisés comme des playmobiles (quoi que ahah)... 🙂 Ce sont des objets souvent produits en quantités limitées (voire très limitées). Je discutais il y a peu avec une vendeuse d’une boutique dans le Vieux-Lille où j’avais aperçu un Funky Bear d’environ (environ hein) 3m de haut et qui m’expliquait que ce genre d’objet (4000€ quand même!) (parfait pour la déco du jardin soit dit en passant) était produit parfois sur demande de collectionneurs aguerris. (c’est bête je n’ai la photo que sur mon portable car il était vraiment impressionnant…)

Chez nous en tout cas, ils sont partout! Sur des étagères, dans les bibliothèques, sur le meuble télé, à côté de nos lampes (non pas dans nos toilettes, rhoooo). Bref, ils font partie intégrante de notre intérieur, et je crois que les mettre sous verre ou en exposition dans un meuble ce serait trop dommage!  Vous me direz le désavantage c’est pour la poussière mais bon… en même temps c’est comme tout hein.  😉 Limite je les trouve attachants maintenant et je ne verrais plus certains meubles sans la présence de ces petites choses!

Bon bon bon, pour finir, voici un petit abécédaire de créateurs (non exhaustif) qui pourra peut-être vous intéresser si vous êtes familier (ou pas) du sujet. (cliquez sur les photos pour avoir la source). Je n’ai pas choisi forcément ceux que j’aimais le plus, j’ai essayé de faire des choix variés, histoire de montrer que par leur diversité chacun peut y trouver son petit bonheur….

Des bisous!

///

A

Artoyz Original: (label)

artoyzoriginal

B

Brothersfree

brothersfree

C

Mr Clement

mrclement

D

Devilrobots

devilrobots

F

Futura 2000

futura2000

G

Emilio Garcia

emiliogarcia

J

James Jarvis

james-jarvis

K

Kozik

kozik

L

Joe Ledbetter

ledbetter

R

Red Magic

redmagic

S

Skwak (un lillois!)

skwak

T

Tim Tsui

timtsui

Y

Dehara Yukinori

deharayukinori

///

Ah oui et juste pour finir!

Pour les fanas de DIY qui auraient envie de s’y essayer, vous pouvez customisez vous-même vos artoyz via ce type de produit: perso, je compte essayer dans le mois (c’est mon anniversaire bientôt alors… :D)

anigif

AMUSEZ-VOUS! 🙂

Advertisements

Mes petits Poscas

IMG_6461

(Houla, pas contents les deux là!)

Les Poscas de Uni…  découverte via mon amoureux qui les utilisaient dans son jeune temps avec ses copains. 🙂

J’ai été sur leur site récemment, et je me suis rendue compte qu’on pouvait en faire des utilisations très variées (voir la rubrique “Ateliers Créatifs” avec plein de pdf et tout ça houlala).

Pour ma part, j’ai tenté le pochoir sur tissu avec (voir mon article sur Stencil 201, le bouquin de pochoirs génial que mon frère m’a offert!), et ça fonctionne très bien! (même après lavage, les motifs tiennent!). Je trouve que c’est une excellente alternative à toutes les peintures en pot que l’on peut trouver ailleurs.

Pour choisir son Posca, il faut connaître l’utilisation que l’on va en faire, car il en existe avec des grosseurs de mine différentes. Je vous en montre plusieurs:

IMG_6472

(de gauche à droite du plus gros au plus fin… une sorte de famille Dalton en somme…)

En ce qui concerne mes pochoirs sur tissu, j’avais (malheureusement) commencé par des Poscas avec une grosse mine, et puis au final je me suis retrouvée avec un espèce de barbouillis baveux qui a gâché tout ce que j’avais commencé! Je vous conseille donc (si vous êtes plus malins que moi vous l’aurez peut-être compris direc’!) une mine très fine pour faire du pochoir sur tissu… 🙂

Au niveau des couleurs, la gamme est très étendue, il y en a même des or et des argent.  Je compte m’en racheter d’autres car comme vous le voyez je n’en ai encore que très peu… 🙂 Pour voir la gamme de couleurs, c’est ici que ça se passe! CLIQUETTE!

Amusez-vous!

DES BISOUS!

ps: pour les lillois, on peut en pécho au Furet du Nord (izi!)

Stencil 201

Image

Stencil signifie “pochoir” en anglais. Voici un livre que j’aime beaucoup et qui m’a été offert par mon frangin. Pour le coup, il a vu juste dans ce qui me plaisait!

Stencil 201 de Ed Roth, aux éditions Chronicle Books est un livre de pochoirs (en anglais, j’ai essayé de savoir si il était dispo en français sur Internet mais apparemment non car je n’ai rien trouvé à ce sujet). Il contient 25 pochoirs et une série d’idées illustrées à réaliser. 

Image

Les pochoirs sont assez grands ce qui est pratique pour en faire sur de gros objets, et ils sont très originaux, un peu “street” si je puis dire. Le livre propose des polices, des dessins, des contours mais aussi des motifs pleins. C’est très varié, et je trouve que c’est vraiment agréable de créer avec.

Voilà, pour les gens de Compiègne, mon frère l’avait acheté à la boutique de fringues et déco Heitiki (bon il ne doit plus y être mais bon cette boutique est géniale et ils ont toujours plein de supers bouquins dans le genre donc allez voir! Et aussi ils ont un blog!), pour les autres, vous pouvez le trouver sur Amazone notamment, et ailleurs aussi j’imagine! (ahah, très constructive cette fin de phrase j’avoue)

Pour finir, voici une petite vidéo postée sur la chaîne de Chronicle Books à propos du livre. Très rigolote! 🙂

Des bisous!

 

ps: les petits artoys jaunes que vous voyez sur les photos sont des petits Kiiro! 🙂