france

YE (imissu)

Image

Je ne suis plus étudiante depuis trois ans maintenant… enfin je veux dire j’ai eu mon Master il y a trois ans quoi.

J’ai voulu faire des formations qui me permettent d’avoir pleins de cordes à mon arc en sortant de la fac, du coup, j’ai pas mal changé d’université pour étudier des choses différentes, et puis aussi par le biais des stages et de mes boulots d’été, pendant quatre ans je dirais que j’ai sacrément bourlingué. Tellement d’ailleurs qu’après la fac je n’avais qu’une obsession: ME POSER. (la sensation airwaves vous voyez? comme une grosse bouffée d’air frais)

Bref, toujours est-il qu’à une époque j’avais un appareil photo, et puis j’en ai plus eu, mais quand j’en ai re eu (ahah) et bien j’ai pu prendre des clichés de mes lieux de vie. Et il y en a un (le dernier avant le posage) qui m’a particulièrement marqué, c’est L’Ile d’Yeu. Oui les gars, je suis partie en stage sur une île pendant six mois (une toute petite comme à la Robinson Crusoé!). Et ça a été une super aventure, je m’en souviendrai toute ma vie. 

J’aurais tant de choses à vous raconter sur cette expérience! J’ai été comblée sur tous les plans: j’ai fait des rencontres à foison de personnes qui n’avaient rien à voir les unes avec les autres mais qui vivaient sur le même bout de terre au beau milieu de l’Atlantique, je me suis éclatée dans mon stage, j’ai vu des choses magnifiques, j’ai traversé des états aussi... (oui des états je dis bien). Enfin bref, je voulais rendre hommage à cette île qui me manque quand même et à qui je pense souvent depuis mon Nord bien-aimé. Et aujourd’hui je partage avec vous ces photos que j’ai prises durant l’année 2011, du 6 Mars au 6 Septembre. (je me rappelle même des dates)

Des bisous!

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

///

Image

Image

Image

Image

RouBaiX – Musée de la Piscine

Image

Bon bon bon, je me suis déténdue aux côtés de mon bro à Roubaix. Oui vous m’avez bien entendue, à Roubaix.

C’est une ville qui vaut le détour quoi qu’on en dise je trouve. Une ville qui se réveille, une ville qui cherche à se réinventer, et ça, ce n’est pas le cas partout. (ILOVERBX)

Et surtout, Roubaix possède une petite perle de musée qu’on ne trouve nul part ailleurs: le musée de la Piscine.

Image

(Quand j’ai pris la photo il y avait des gens qui fabriquaient une forme avec des petits lumignons, on dirait un lapin je trouve…)

Mini historique: construite sous le mandat de Jean Lebas à la municipalité de Roubaix, dans les années 30, la piscine a ouvert pour la première fois en 1932, après dix ans de travaux. Elle a fermé pour raisons de sécurité en 1985. C’est dans les années 90 que la municipalité et l’Etat vont prendre la décision de transformer ce lieu désaffecté en musée. Les travaux se sont achevés en 2001.

///

Je connais cet endroit depuis longtemps, j’y suis allée pour la première fois quand j’avais 20 ans pour voir une super expo sur la peinture de Marc Chagall. Ils ont toujours de très belles expositions temporaires (en ce moment, place aux peintres danois du XIXème!), et sans parler de l’architecture du musée qui est superbe, la collection permanente est très riche et très belle.

Les oeuvres (peintures, sculptures, mais aussi collection de vêtements, catalogues d’échantillons de tissus anciens) sont installées tout autour de la piscine, mais aussi dans une aile magnifiquement parquée et très lumineuse qui donne sur un joli jardin. Dans cette aile, on trouve beaucoup de tableaux du XIXème, avec des artistes comme Alfred Agache (my fave), mais aussi du XXème (il y a un Vuillard magnifique!). Enfin bref, on est pas là pour se la jouer grand connaisseur, mais vous dire qu’il y a de tout (même une table de Picasso et Giacometti) mais que l’ensemble s’enchaîne très bien et n’est pas indigeste. Des fois les musées sont trop fournis, et je finis par m’agacer dans ces cas-là!

Image(moi je veux ça dans notre prochain appart!)

J’aime particulièrement la collection XIXème et XXème car en regardant les tableaux un à un, j’ai eu l’impression de me faire conter mille histoires à la suite! Tous ces portraits, ces scènes de la vie quotidienne, j’ai adoré et j’adore! Une certaine insouciance et légèreté se dégagent du tout, ça rend nostalgique du passé et en même temps c’est apaisant au possible.

Bon voilà, vous aurez compris, ce musée pour moi c’est LE musée à ne pas rater dans la métropole lilloise.

Si vous y faites un tour dites moi ce que vous en avez pensé.

Des bisous!

///

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

///

Image

Image

Image

Ambiance champêtre

Ce week-end, retour aux sources et ambiance champêtre dans ma bonne vieille cambrousse!

Si vous n’avez jamais vu la Picardie, viendez dans mon coin! Le Sud de l’Oise regorge de trésors naturels, et les gens vous accueilleront chaleureusement! Il y a quelques semaines j’ai rencontré une nouvelle picarde ici à Lille, et nous nous sommes aperçues que nous venions toutes deux de Compiègne, un pur hasard! Tout de suite, et très instinctivement, nous en sommes venues à parler du brame et de la cueillette des champignons… j’ai trouvé ça amusant de voir que nous sommes tous plus ou moins reliés par ce genre de petites choses dans notre coin.

Est ce que vous avez vous aussi des sortes de “traditions” dans vos patelins? Je trouve toujours que c’est amusant de savoir comment vivent les gens là où ils se sentent chez eux.

Au hasard j’ai pris des photographies de la forêt de Compiègne du côté de Saint-Jean-aux-Bois et aussi de Saint-Jean-aux-Bois d’ailleurs. Ca sentait la chasse à courre… Il y a tellement de personnages célèbres de l’histoire qui sont passés par chez nous, tellement de petites anecdotes rigolotes aussi. Tiens, par exemple, saviez-vous que c’est à St-Jean-aux-Bois que la chanson “Mon amant de St-Jean” a été écrite? 🙂 (la sseucla hein?!)

Voili voilou… Des bisous!

IMG_7106

IMG_7121

IMG_7113

IMG_7125

IMG_7127

IMG_7128

IMG_7129

IMG_7132

IMG_7133

IMG_7151

IMG_7137

IMG_7152

IMG_7155

(800 ans le chêne de Saint-Jean-aux-Bois!)

Excursion le long des côtes nordistes (2/2)

IMG_6858

(la plage de Wissant)

Après le Cap Blanc-Nez, escale à Wissant, la ville aux 800 Dauphins (ahahah) avant de se rediriger vers le Cap Gris-Nez cette fois-ci.

Un paysage un peu différent nous attendait. J’ai trouvé le Cap Gris-Nez plus sauvage que son prédécesseur. Des millions (ouiiiiiiiiiiiiiiiiii) de moutons se régalaient d’herbe sauvage en plein vent et le paysage n’avait pas ce côté un peu grave lié à l’Histoire du Cap Blanc-Nez.

Voici ce que j’ai pu capturer là-bas!

Le Nord-Pas de Calais n’est que ma région d’adoption, j’en parle donc avec une réelle objectivité je pense. J’ai envie de dire à tous ceux qui pensent qu’il n’y a rien à voir chez nous et/ou que c’est moche, qu’il faut qu’ils dépassent leurs a priori. Viendez chez nous c’est super beau même sans cigales!

Des bisous! 🙂

IMG_6859

(le rescapé de Wissant, des 800… d’accord je sors)

IMG_6864

IMG_6866

IMG_6867

IMG_6874

IMG_6878

IMG_6881