france

YE (imissu)

Image

Je ne suis plus étudiante depuis trois ans maintenant… enfin je veux dire j’ai eu mon Master il y a trois ans quoi.

J’ai voulu faire des formations qui me permettent d’avoir pleins de cordes à mon arc en sortant de la fac, du coup, j’ai pas mal changé d’université pour étudier des choses différentes, et puis aussi par le biais des stages et de mes boulots d’été, pendant quatre ans je dirais que j’ai sacrément bourlingué. Tellement d’ailleurs qu’après la fac je n’avais qu’une obsession: ME POSER. (la sensation airwaves vous voyez? comme une grosse bouffée d’air frais)

Bref, toujours est-il qu’à une époque j’avais un appareil photo, et puis j’en ai plus eu, mais quand j’en ai re eu (ahah) et bien j’ai pu prendre des clichés de mes lieux de vie. Et il y en a un (le dernier avant le posage) qui m’a particulièrement marqué, c’est L’Ile d’Yeu. Oui les gars, je suis partie en stage sur une île pendant six mois (une toute petite comme à la Robinson Crusoé!). Et ça a été une super aventure, je m’en souviendrai toute ma vie. 

J’aurais tant de choses à vous raconter sur cette expérience! J’ai été comblée sur tous les plans: j’ai fait des rencontres à foison de personnes qui n’avaient rien à voir les unes avec les autres mais qui vivaient sur le même bout de terre au beau milieu de l’Atlantique, je me suis éclatée dans mon stage, j’ai vu des choses magnifiques, j’ai traversé des états aussi... (oui des états je dis bien). Enfin bref, je voulais rendre hommage à cette île qui me manque quand même et à qui je pense souvent depuis mon Nord bien-aimé. Et aujourd’hui je partage avec vous ces photos que j’ai prises durant l’année 2011, du 6 Mars au 6 Septembre. (je me rappelle même des dates)

Des bisous!

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

///

Image

Image

Image

Image

RouBaiX – Musée de la Piscine

Image

Bon bon bon, je me suis déténdue aux côtés de mon bro à Roubaix. Oui vous m’avez bien entendue, à Roubaix.

C’est une ville qui vaut le détour quoi qu’on en dise je trouve. Une ville qui se réveille, une ville qui cherche à se réinventer, et ça, ce n’est pas le cas partout. (ILOVERBX)

Et surtout, Roubaix possède une petite perle de musée qu’on ne trouve nul part ailleurs: le musée de la Piscine.

Image

(Quand j’ai pris la photo il y avait des gens qui fabriquaient une forme avec des petits lumignons, on dirait un lapin je trouve…)

Mini historique: construite sous le mandat de Jean Lebas à la municipalité de Roubaix, dans les années 30, la piscine a ouvert pour la première fois en 1932, après dix ans de travaux. Elle a fermé pour raisons de sécurité en 1985. C’est dans les années 90 que la municipalité et l’Etat vont prendre la décision de transformer ce lieu désaffecté en musée. Les travaux se sont achevés en 2001.

///

Je connais cet endroit depuis longtemps, j’y suis allée pour la première fois quand j’avais 20 ans pour voir une super expo sur la peinture de Marc Chagall. Ils ont toujours de très belles expositions temporaires (en ce moment, place aux peintres danois du XIXème!), et sans parler de l’architecture du musée qui est superbe, la collection permanente est très riche et très belle.

Les oeuvres (peintures, sculptures, mais aussi collection de vêtements, catalogues d’échantillons de tissus anciens) sont installées tout autour de la piscine, mais aussi dans une aile magnifiquement parquée et très lumineuse qui donne sur un joli jardin. Dans cette aile, on trouve beaucoup de tableaux du XIXème, avec des artistes comme Alfred Agache (my fave), mais aussi du XXème (il y a un Vuillard magnifique!). Enfin bref, on est pas là pour se la jouer grand connaisseur, mais vous dire qu’il y a de tout (même une table de Picasso et Giacometti) mais que l’ensemble s’enchaîne très bien et n’est pas indigeste. Des fois les musées sont trop fournis, et je finis par m’agacer dans ces cas-là!

Image(moi je veux ça dans notre prochain appart!)

J’aime particulièrement la collection XIXème et XXème car en regardant les tableaux un à un, j’ai eu l’impression de me faire conter mille histoires à la suite! Tous ces portraits, ces scènes de la vie quotidienne, j’ai adoré et j’adore! Une certaine insouciance et légèreté se dégagent du tout, ça rend nostalgique du passé et en même temps c’est apaisant au possible.

Bon voilà, vous aurez compris, ce musée pour moi c’est LE musée à ne pas rater dans la métropole lilloise.

Si vous y faites un tour dites moi ce que vous en avez pensé.

Des bisous!

///

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

///

Image

Image

Image

Ambiance champêtre

Ce week-end, retour aux sources et ambiance champêtre dans ma bonne vieille cambrousse!

Si vous n’avez jamais vu la Picardie, viendez dans mon coin! Le Sud de l’Oise regorge de trésors naturels, et les gens vous accueilleront chaleureusement! Il y a quelques semaines j’ai rencontré une nouvelle picarde ici à Lille, et nous nous sommes aperçues que nous venions toutes deux de Compiègne, un pur hasard! Tout de suite, et très instinctivement, nous en sommes venues à parler du brame et de la cueillette des champignons… j’ai trouvé ça amusant de voir que nous sommes tous plus ou moins reliés par ce genre de petites choses dans notre coin.

Est ce que vous avez vous aussi des sortes de “traditions” dans vos patelins? Je trouve toujours que c’est amusant de savoir comment vivent les gens là où ils se sentent chez eux.

Au hasard j’ai pris des photographies de la forêt de Compiègne du côté de Saint-Jean-aux-Bois et aussi de Saint-Jean-aux-Bois d’ailleurs. Ca sentait la chasse à courre… Il y a tellement de personnages célèbres de l’histoire qui sont passés par chez nous, tellement de petites anecdotes rigolotes aussi. Tiens, par exemple, saviez-vous que c’est à St-Jean-aux-Bois que la chanson “Mon amant de St-Jean” a été écrite? 🙂 (la sseucla hein?!)

Voili voilou… Des bisous!

IMG_7106

IMG_7121

IMG_7113

IMG_7125

IMG_7127

IMG_7128

IMG_7129

IMG_7132

IMG_7133

IMG_7151

IMG_7137

IMG_7152

IMG_7155

(800 ans le chêne de Saint-Jean-aux-Bois!)

Excursion le long des côtes nordistes (2/2)

IMG_6858

(la plage de Wissant)

Après le Cap Blanc-Nez, escale à Wissant, la ville aux 800 Dauphins (ahahah) avant de se rediriger vers le Cap Gris-Nez cette fois-ci.

Un paysage un peu différent nous attendait. J’ai trouvé le Cap Gris-Nez plus sauvage que son prédécesseur. Des millions (ouiiiiiiiiiiiiiiiiii) de moutons se régalaient d’herbe sauvage en plein vent et le paysage n’avait pas ce côté un peu grave lié à l’Histoire du Cap Blanc-Nez.

Voici ce que j’ai pu capturer là-bas!

Le Nord-Pas de Calais n’est que ma région d’adoption, j’en parle donc avec une réelle objectivité je pense. J’ai envie de dire à tous ceux qui pensent qu’il n’y a rien à voir chez nous et/ou que c’est moche, qu’il faut qu’ils dépassent leurs a priori. Viendez chez nous c’est super beau même sans cigales!

Des bisous! 🙂

IMG_6859

(le rescapé de Wissant, des 800… d’accord je sors)

IMG_6864

IMG_6866

IMG_6867

IMG_6874

IMG_6878

IMG_6881

Excursion le long des côtes nordistes (1/2)

IMG_6790

Je n’avais jamais été observer les côtes du Nord-Pas de Calais. Le week-end dernier, il faisait un temps idéal pour aller se promener là-bas, nous avons donc fait l’excursion depuis Lille jusqu’au Cap Blanc-Nez (Escalles). 

Le spectacle des côtes anglaises visibles à travers le brouillard depuis les anciens postes de surveillance (en date de la 2nde guerre mondiale) que nous avons vu au Cap Blanc-Nez  nous a donné envie de traverser la Manche! (oui rien que ça)

Au Cap Blanc-Nez, le poids historique du site est très marqué. On se retrouve entouré par un univers fait de granit, de béton, de rouille, tout cela intégré merveilleusement à la nature qui a reprit ses droits.

Voici une première série de photographies pour illustrer tout cela. Je vous poste celle qui concerne le Cap Gris-Nez tout bientôt.

Des bisous! 🙂

///

IMG_6789

IMG_6819

IMG_6820

IMG_6824

IMG_6832

IMG_6836

IMG_6838

IMG_6842

ps: Oh hé attendez-moi!

gifbateau

Hotel Europa & Le Coup du Fantôme

IMG_6613

A Lille il y a la gare Saint-Sauveur. Et c’est trop bien comme endroit. 🙂 Il y a toujours des expositions GRATUITES, LUDIQUES, et INTRIGANTES qui s’y pointent. Et le week-end dernier j’en ai encore eu une belle démonstration au travers de “Hotel Europa” & “Le Coup du Fantôme”.

Nous rentrons dans le bâtiment d’exposition et là nous apercevons un grand pavé strié de noir et de jaune (un peu comme dans les séries policières quand ils accrochent le cordon “Crime scene do not cross”. Bah quoi?). Interloqués, nous entrons à l’intérieur, et là se présente à nous une enfilade de pièces toutes plus sympathiques les unes que les autres: noir complet pour l’une, jeux de dés géants, lits deux places, des monstres partout partout, un mur avec des stabilos qui se laissait gribouiller dessus.

Bref. Je vous montre ce que ça a donné en images:

page1

page2

(oh un donut!)

IMG_6579

(c’est là qu’on pouvait gribouiller, colorier, dessiner, écrire, attendre son bus, manger une pomme, bref, se laisser aller quoi)

Mais de qui nous est parvenu ce chef-d’oeuvre?? (louable du jeudi au samedi de 17h à 19h pendant 30mn à 1h).

C’est SKWAK, artiste lillois qui a réalisé cet Hotel Europa qui plaît tant aux enfants qu’aux adultes. Personnellement, j’aime bien avoir le sentiment de participer à quelque chose, alors là, le fait de pouvoir dessiner sur un mur comme ça sans que personne ne m’accuse de taguer quoi que ce soit m’a drôlement amusée. 🙂

SKWAK est un gros boss, il faut bien le dire. Et je ne balance pas ça sous prétexte qu’il a bossé pour des boîtes comme Nike ou Microsoft, ou encore qu’il a réalisé la pochette du titre “Kids” des MGMT. Non non, pas du tout. J’aime l’esprit street de son art (même si il ne se revendique pas du tout de cette démarche à l’inverse d’autres artistes), ces motifs foisonnants un brun naïfs aux couleurs explosives. On en prend plein la vue, ça envoit du gros pâté. Je ne connaissais pas, mais maintenant je suivrai sa page FB de près… 🙂

///

Bon bon bon, et maintenant vient “Le Coup du Fantôme”…

BOUHOUHOUUUUU un nom qui fait peur, et pour cause! J’ai sursauté lorsque la 1ère installation de l’expo s’est mise en branle.

Je vous la montre de suite: c’est vrai qu’on dirait un fantôme la vache!

IMG_6607

(hé mais Casper en vrai il ressemble à ça en fait si ça se trouve!)

Les oeuvres de Sun Yuan et Peng Yu paraissaient à première vue un peu trop spéciales (c’est à dire pas très accessibles) à mon goût, mais quand l’installation s’est mise en marche et que j’ai vu cette fumée se déplacer (comme un fantôme) sur une vingtaine de mètres, mon attention a tout de suite été aimantée.  Lorque le balai (un vrai balai de sorcière en plus!) s’est mis à tournoyer dans l’air pour chasser ce fantôme de fumée, j’ai trouvé ça super violent, surtout que tout s’arrête très vite alors qu’on est juste au summum de l’expérience visuelle que les artistes nous offrent.

Bon voilà, continuons… une piscine de cubes en mousse? Même pas réservée aux enfants en plus! C’est parti on fait un essai… 🙂

IMG_6596

Aie aie aie, dur dur de traverser cette fichue piscine en fait! La difficulté était vraiment de rester stable sur ces cubes en mousse! Ma technique à moi c’était de lever les jambes bien haut pour faire des grands pas, mais j’ai vu des gens rouler, des gens “nager”, des gens jeter les cubes au-dessus de leurs épaules… chacun son truc! Franchement marrant, et surtout crevant! 🙂

(L’exposition se finissait sur trois autres oeuvres que je ne commenterai pas, je vous laisse la découverte si vous n’avez pas encore couru à la gare Saint-Sauveur pour voir tous ces chefs-d’oeuvre d’imagination et de projets artistiques.)

La conclusion sur ces deux expositions, c’est vraiment que je me suis amusée en allant les voir. Il y avait beaucoup d’enfants d’ailleurs. Le ludique. Peut-être un peu plus chez Skwak, mais pour moi c’est vraiment le point commun entre les trois artistes qui nous ont proposé leurs oeuvres à Saint-Sauveur. 

En résumé: Hotel Europa & Le Coup du Fantôme (jusqu’au 3 Novembre)—> à voir absolument! Vous retrouverez toutes les informations pratiques via les liens que je vous ai mis dans l’article. 

Des bisous! 🙂

On dirait le Sud… (Part 3 – End: St-Cyprien, Le Velay)

Je finis la présentation des photos de mes vacances aoûtiennes… aujourd’hui, St-Cyprien, la station où nous avions pris résidence pour une semaine, et enfin notre dernière escale avant le retour sur Lille: le Puy en Velay, paradis auvergnat que je côtoie depuis l’enfance et dont je ne me lasse pas.

Moi qui suis née et ai grandi dans la platitude des plaines picardes, j’avoue que lorsque je parcours vallées et montagnes, je me sens toujours un peu submergée. Toute cette immensité qui me dépasse physiquement, ça me rend toute chose tellement c’est beau. 🙂 (ok j’arrête la séquence émotion pour aujourd’hui)

Des bisous!

///

Image

Image

Image

Image

///

Image

Image